Manifestations du 1er-Mai: 116.500 manifestants en France, dont 24.000 à Paris, selon l'Intérieur

AFP

MOBILISATION - Il s’agit des chiffres du ministère de l’Intérieur, la CGT dénombrant, elle, plus de 210.000 manifestants sur l’ensemble du territoire

Un total de 116.500 personnes ont manifesté dimanche en France pour le 1er-Mai, dont 24.000 à Paris où le cortège a été émaillé de violences, a indiqué le ministère de l’Intérieur, la CGT dénombrant elle plus de 210.000 manifestants sur l’ensemble du territoire.

Le ministère a dénombré 278 manifestations dans le pays et 8 policiers et gendarmes blessés. Le parquet de Paris a indiqué, selon un premier bilan, que 50 personnes avaient été placées en garde à vue, à la suite des violences dans la capitale.

Mobilisation en hausse cette année

Plus d’une centaine de milliers de personnes ont défilé dimanche partout en France à l’occasion du 1er-Mai, une mobilisation en hausse dans un contexte très politique après la présidentielle, et plusieurs cortèges ont été émaillés d’incidents, en particulier à Paris, conduisant le ministre de l’Intérieur à dénoncer des violences « inacceptables ».

La mobilisation a été supérieure à celle de l’an dernier dans l’ensemble de la France, où la CGT a revendiqué 210.000 manifestants, contre 170.000 l’an dernier. Le ministère de l’Intérieur a fait état de 116.500 manifestants contre 106.650 en 2021.

Dans la capitale, la manifestation, entamée vers 14h30 place de la République, s’est dispersée place de la (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
1er-Mai : Mais au fait, manifester pour la fête du travail a-t-il encore un réel intérêt ?
Montpellier : Au sein du défilé du 1er mai, l’espoir d’un cap à gauche pour le « troisième tour »
Cinq infos dans le rétro : Manif du 1er-mai, bataille des législatives et décès de Régine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles