Manifestations du 19 janvier : Gérald Darmanin annonce la mobilisation de 10 000 policiers et gendarmes

© Jeanne Accorsini/Sipa

Gérald Darmanin a annoncé mercredi sur RTL  que « plus de 10 000 policiers et gendarmes dont 3 500 à Paris » seront mobilisés, pour assurer la sécurité des manifestations contre la réforme des retraites , ce jeudi. Le ministre de l’Intérieur a ajouté que les autorités s’attendaient à la venue à Paris d’« un petit millier de personnes qui pourrait être violent », citant des « ultragauche » ou des « ultrajaunes », c’est-à-dire des Gilets jaunes radicalisés.

Pour éviter leur venue, Gérald Darmanin a annoncé « des contrôles » dès ce mercredi dans la capitale ainsi qu’en régions. Il a indiqué que « ceux qui veulent casser » déposent en amont des objets tels des couteaux ou des casques sur le parcours de la manifestation pour pouvoir s'en servir au moment du défilé.

« Je suis concentré »

Au total à Paris, pour prévenir les incidents ou les endiguer, « 39 unités de forces mobiles » seront présentes jeudi. « Ce qui est beaucoup, a-t-il ajouté, mais il nous faut distinguer absolument ceux qui veulent exprimer une opinion politique et ceux qui veulent casser. »

Quand on lui a demandé s’il était « inquiet », le ministre a répondu : « Je suis concentré. » Selon Gérald Darmanin, « il faut que lors de ces manifestations, qui vont sans doute se répéter lors des mois de janvier et de février avec l’examen de la réforme des retraites, qu’il puisse y avoir du monde dans la rue sans qu’il y ait de problèmes ». Et d’ajouter : « Notre travail est que les gens qui viennent manifester librement et ...


Lire la suite sur LeJDD