Manifestations à Cuba : le régime nie toute « explosion sociale »

·1 min de lecture
La secrétaire d'État adjointe des États-Unis pour les Amériques, Julie Chung, a dénoncé lundi « la violence et les arrestations de manifestants cubains, ainsi que la disparition d'activistes indépendants », et demandé « leur libération immédiate ».
La secrétaire d'État adjointe des États-Unis pour les Amériques, Julie Chung, a dénoncé lundi « la violence et les arrestations de manifestants cubains, ainsi que la disparition d'activistes indépendants », et demandé « leur libération immédiate ».

La situation à Cuba reste particulièrement tendue. Mais le régime en place semble bien décidé à garder la main. Il nie donc en bloc : non, les manifestations de dimanche dernier ne sont pas une « explosion sociale » de l?île. Lors d?une conférence de presse, mardi 13 juillet, le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a bien insisté : « Le 11 juillet, il n?y a pas eu une explosion sociale à Cuba, il n?y en a pas eu en raison de la volonté de notre peuple et du soutien de notre peuple à la Révolution et à son gouvernement. » Il s?agissait de « désordres à une échelle très limitée », a-t-il ajouté, assurant que « le pays est en conditions totalement normales ».

Un homme est toutefois mort et plus d?une centaine de personnes restaient détenues mardi à Cuba, alors que le réseau Internet mobile est toujours coupé, deux jours après des manifestations contre le gouvernement. L?homme, âgé de 36 ans, est décédé alors qu?il participait à une manifestation lundi dans le quartier de La Güinera, dans la banlieue de La Havane, où des affrontements ont eu lieu entre manifestants et policiers. Le ministère de l?Intérieur a déclaré qu?il « regrettait ce décès ». Plusieurs personnes ont été blessées.

Trois des principaux dissidents de l?île en détention

Comme le président Miguel Diaz-Canel avant lui, Bruno Rodriguez a accusé Washington d?être à l?origine, via sa politique de sanctions et une campagne sur Internet, des manifestations inédites qui ont éclaté di [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles