Manifestation de soutien aux réfugiés : "15% des gens qui sont sur les campements à Paris ont un droit de séjour"

franceinfo
"Le pire côtoie l'inacceptable" à Paris, dénonce le directeur général de France terre d'asile, Pierre Henry.

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés qui aura lieu le 20 juin, une manifestation est organisée samedi 15 juin au Champ-de-Mars, à Paris. La quarantaine d’associations organisatrices seront présentes pour montrer aux Parisiens tout ce qu’elles font. "15% des gens qui sont sur les campements sont des gens qui ont un droit de séjour", mais "il va falloir passer à autre chose et notamment réfléchir à la mise en place de villages modulaires", a déclaré sur franceinfo Pierre Henry, le directeur général de France terre d'asile.

franceinfo : Ce rendez-vous se veut festif. Pourquoi ?

Pierre Henry : C'est un moment où l'on peut parler de manière pacifiée de la question des migrations, de l'asile et présenter les parcours exceptionnels d'un certain nombre de réfugiés qui sont arrivés en France. J'ai des tas d'exemples de gens qui ont vécu pendant deux ans sur la route migratoire et qui aujourd'hui ont repris des études, sont à la tête de start-up ou de petites entreprises. La question migratoire ce n'est pas seulement des problèmes. C'est aussi beaucoup de réussites.

Quelle est la situation aujourd'hui à Paris ?

Elle est extraordinairement difficile. Le pire côtoie l'inacceptable. Vous avez en permanence, depuis 2015 dans l'est parisien, plus de 1 000 personnes qui sont à la rue, dans le dénuement le plus total et qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser  :