La manifestation en soutien à Mickaël Harpon interdite, annonce Castaner

Anthony Berthelier
La manifestation

POLITIQUE - “Le rassemblement va être interdit.” Christophe Castaner a indiqué, ce mercredi 9 octobre que la manifestation en soutien à Mickaël Harpon, l’assaillant de la préfecture de police de Paris ne serait pas autorisée. Il s’agit d’une “infamie et d’une insulte à la mémoire de nos policiers”, a-t-il estimé deux jours après avoir décoré à titre posthume les quatre victimes de l’attaque.

Le ministre de l’Intérieur a également indiqué qu’il allait faire un signalement des propos “odieux” tenus par l’organisateur de l’événement au procureur de la République, comme le permet l’article 40 du code de procédure pénale. 

L’organisateur, c’est Hadama Traoré, un ancien candidat aux élections européennes de 2019 pour son mouvement “La Révolution est en marche”, créé en janvier 2017.

Depuis le drame qui a couté la vie aux policiers, cet habitant d’Aulnay-Sous-Bois engagé en politique a affirmé à plusieurs reprises sur Facebook que “Mickaël Harpon n’était pas un extrémiste religieux mais un Aulnaysien du 93”, une personne “discriminée” dans son travail à cause de son handicap. “C’est tout ce contexte qui explique pourquoi il a craqué”, déclare Hadama Traoré. 

Tout en qualifiant les agissements du tueur d’actes “irréparables, atroces et indéfendables” peu importe les circonstances, Hadama Traoré dénonçait donc “la désinformation médiatique et politique” autour du profil de Mickaël Harpon ainsi que la discrimination dont il aurait été victime.Autant de raisons...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post