Manifestation en soutien à la famille Traoré : "La question des violences policières est en train de sortir des banlieues", analyse un chercheur

franceinfo

20 000 personnes se sont rassemblées dans le nord de Paris mardi 2 juin, dans la soirée, en soutien à la famille d'Adama Traoré et une semaine après la mort de George Floyd. "Je n'ai jamais vu une mobilisation de cette ampleur par rapport aux violences policières", a déclaré mercredi 3 juin sur franceinfo Sébastian Roché, directeur de recherche au CNRS, spécialiste des questions liées à la police.

"Ce que je trouve très important c'est la localisation" de la manifestation devant le palais de justice de Paris, "le fait de déplacer la protestation vers les lieux qui peuvent régler, réguler la violence policière", explique le chercheur. "C'est un élément de politisation nouveau, la question des violences policières est en train de sortir des banlieues", estime Sébastian Roché.

franceinfo : Etes-vous surpris par l'ampleur de la mobilisation de ce mardi, surtout dans le contexte sanitaire actuel ?

Sébastian Roché : Oui. Moi, je n'ai jamais constaté, au cours de ma carrière, une mobilisation aussi importante et polarisée sur les lieux de pouvoir, parce que le tribunal est un lieu de pouvoir. Je n'ai jamais vu une mobilisation de cette ampleur par rapport aux violences policières. Il y avait une dynamique. On l'a d'ailleurs analysé dans un rapport non-publié, on voyait émerger en France une très grande quantité de petits collectifs qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi