Manifestation samedi contre les violences faites aux femmes

Pour exprimer leur ras-le-bol contre les violences faites aux femmes, plusieurs associations féministes ont décidé de manifester samedi prochain à Paris. L'appel a été formulé par le Collectif national pour les Droits des Femmes. " Les affaires récentes impliquant des hommes politiques ont mis en évidence un déni profond des violences faites aux femmes. Les insultes sexistes, les propos méprisants ont fusé et occupé écrans et colonnes de journaux. A l'heure actuelle, la confusion est grande entre libertinage et violence sexuelle, entre drague et harcèlement sexuel, entre relation sexuelle et viol ", peut-on lire dans un communiqué du collectif.

La loi de 2010 insuffisante

Les signataires de cet appel - Osez le féminisme, la Marche mondiale des Femmes, les Chiennes de garde entre autres -, dénoncent le caractère " incomplet " de la loi contre les violences faites aux femmes, votée en juillet 2010. " Son application semble pour le moins disparate ", déplore Suzy Rojtmann, co-porte parole du Collectif national pour les Droits des Femmes. " Nous avons obtenu le vote d'une loi mais nous constatons que les moyens ne sont pas là ", regrette quant à elle Marie-George Buffet. " Il persiste en France un sentiment d'impunité qui peut conduire certaines femmes à renoncer à porter plainte; il faut les accompagner dans ce parcours très dur ", poursuit la députée communiste. Cette dernière a déposé une proposition de loi demandant que le délai de prescription pour les agressions sexuelles soit de 10 ans au lieu de 3 ans actuellement. Elle participera à la manifestation, tout comme Eva Joly candidate d'Europe Ecologie-Les Verts pour les présidentielles, ou Jean-Luc Mélanchon, candidat du Front de Gauche.

Des campagnes d'information auprès de tous les publics

Lors de la manifestation de samedi, le collectif réclamera un certain nombre de mesures pour lutter contre les violences (...) Lire la suite sur elle.fr

Agression sexuelle: vers un délai de prescription plus long?
Stopper les violences faites aux femmes
Marie-George Buffet: mes trois mesures pour les femmes
[VIDEO] Affaire DSK : le coup de gueule d'" Osez le féminisme "

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.