Cette manifestation en France pour "libérer Alpha" n’a rien à voir avec l’ex-président Alpha Condé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une vidéo partagée sur Facebook le 21 septembre et qui cumule plus de 30 000 vues affirme que des personnes manifestent en Europe pour la libération de l’ex-président guinéen Alpha Condé. Il s’agit en réalité d’une manifestation de soutien à Alpha Bah, un migrant guinéen menacé d’expulsion, organisée en France en mars 2019 par une association d’aide aux migrants mineurs.

La vidéo publiée sur Facebook, montrant plusieurs dizaines de personnes rassemblées en cercle sur un parking et scandant "Libérez Alpha !" et "Alpha, on est là !", est accompagnée de la légende "Vive Alpha conde, libérée [sic] alpha le 25 /09/ 2021 à Paris 10h Place de la République". La vidéo prétend qu’il s’agit d’une manifestation de soutien à l’ancien président guinéen Alpha Condé, renversé le 5 septembre dernier lors d’un coup d’État militaire.

Les organisateurs du putsch, menés par le colonel Doumbouya, ont arrêté Alpha Condé et l’ont gardé dans un lieu tenu secret, malgré un appel à sa libération de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

La vidéo accompagnée de la fausse affirmation a été partagée ici, ici et ici sur Facebook, les 21 et 26 septembre.

D’où vient cette vidéo ?

En réalité, la vidéo montre une manifestation en faveur d’un jeune migrant, du nom d’Alpha Bah, menacé d’expulsion en 2019 car les autorités françaises le soupçonnaient d’avoir menti sur son âge en déclarant être mineur.

La recherche inversée InVid WeVerify ne permet pas de remonter à l’origine de la vidéo. Des recherches sur Facebook menées par l’AFP permettent cependant d’en identifier la première occurrence. C’est une publication Facebook datant du 2 mars 2019 et présentant la légende "Cette vidéo ne concerne pas Alpha Condé, elle a été postée en 2019". Marie Imbert, la présidente de l’association Des lits solidaires, qui vient en aide aux migrants mineurs, l’a publiée sur le compte Facebook de l’association.

Comme le montre l’historique de modification de Facebook, la publication a été modifiée le 21 septembre 2021 par l’association pour prévenir qu’il ne s’agit pas d’un événement de soutien à Alpha Condé. La légende initiale de la vidéo reprenait le titre, "TOUS UNIS POUR ALPHA".

Contactée par la rédaction des Observateurs de France 24, Marie Imbert explique que la vidéo est celle d’un "rassemblement devant le centre de rétention administratif (CRA) d'Oissel près de Rouen, à l'initiative de plusieurs associations", ayant pour but "de demander la libération d'un mineur prénommé Alpha". Celui-ci était soupçonné par les autorités françaises d’avoir déclaré un âge inférieur à son âge réel lors de son enregistrement.

La légende de la vidéo a été changée le 21 septembre après que Marie Imbert a été avertie par une proche de l’association, elle-même alertée par un jeune Guinéen, que la vidéo avait été détournée.

Les photos de l'événement publiées par l’association concordent avec la vidéo. On aperçoit la même banderole où on peut lire "Association havraise de solidarité et d'échange avec tous les immigrés" et "Non aux expulsions". De même, les photos publiées dans des articles de presse à propos du rassemblement montrent les mêmes personnes et les mêmes banderoles que l’on peut voir sur la vidéo.

Par ailleurs, on pouvait d’emblée avoir des doutes sur la fiabilité des publications tronquées en remarquant que celles-ci prétendaient que la manifestation avait lieu sur la place de la République à Paris. Une recherche d’images de cette place permet de voir qu’elle ne ressemble en rien au décor de la vidéo.

Plusieurs articles de presse ont été publiés sur l’histoire d’Alpha Bah et sur la mobilisation contre son expulsion.

Le rassemblement a conduit à la libération du jeune migrant le 3 mars 2019, selon cet article de la presse locale.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles