Manifestation contre la réforme des retraites à Paris: plusieurs incidents en marge du cortège

1 / 2

Manifestation contre la réforme des retraites à Paris: plusieurs incidents en marge du cortège

Quelques minutes après le départ de la manifestation parisienne contre la réforme des retraites, qui doit relier les places de la Nation et de la République, des premiers incidents ont éclaté au niveau de l'avenue de Daumesnil, où des casseurs s'en sont pris aux vitrines de plusieurs commerces et ont lancé des projectiles en direction des policiers. Les forces de l'ordre ont usé de gaz lacrymogènes.

Selon la préfecture de police (PP) sur Twitter, ces dégradations par des "casseurs" ont eu lieu "alors que des clients se trouvaient à l'intérieur" des commerces. "L'intervention rapide des #FDO (forces de l'ordre, NDLR) a permis d'évacuer ces personnes", précise la PP.                              

"On est bloqués"

Certains manifestants criaient "LBD", au cours de ces heurts qui ont éclaté en plein cœur du 12e arrondissement parisien, en référence aux tirs controversés de lanceurs de balle de défense responsables de graves blessures chez les manifestants lors de précédentes manifestations.D'autres manifestants couraient se réfugier sous des portes cochères, dans une grande confusion. 

"On est bloqués, y'a pas d'échappatoire. C'est fou, c'est une manifestation légale! En fait, on ne peut pas manifester", commentait Elodie Pairolo, intermittente de 40 ans, qui avoue avoir "peur", abritée sous une porte cochère. 

"On s'échappera si nécessaire mais c'est important d'être là", jugeait pour sa part Frédéric Samé, un avocat en...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi