Manifestation contre les bassines : 22 gendarmes blessés sérieusement, un nouveau rassemblement prévu dimanche

© UGO AMEZ/SIPA

De violents affrontements ont éclaté samedi à Saint-Soline dans les Deux-Sèvres en marge d'une manifestation contre le projet d'une « bassine » pour l'irrigation agricole . Selon Gérald Darmanin, « 61 gendarmes ont été blessés, dont 22 sérieusement ». Pour le ministre de l'Intérieur, « ce chiffre démontre que ce n'était pas une manifestation pacifique mais un rassemblement très violent. J'espère que toutes les forces politiques républicaines condamneront ces violences », a expliqué le ministre.

30 personnes blessées chez les manifestants

Côté manifestants, une trentaine de personnes ont été blessées, dont dix prises en charge par les pompiers et trois hospitalisées, selon le collectif « Bassines Non merci », qui rassemble des associations environnementales, organisations syndicales et groupes anticapitalistes opposés à cet « accaparement de l'eau destiné à l'agro-industrie ».

Des grenades lacrymogènes ont été lancées et des élus arborant leur écharpe tricolore molestés, notamment la députée écologiste de la Vienne, Lisa Belluco. La préfecture dénombre quatre blessés communiqués par les secours. Parmi les opposants touchés, Julien Le Guet, l'un des porte-parole du collect...


Lire la suite sur LeJDD