Manifestation du 1er-Mai : ce que l'on sait des violences qui ont visé le cortège de la CGT à Paris

franceinfo
·1 min de lecture

D'après l'organisation syndicale, 21 de ses militants ont été blessés samedi lors de ces incidents, place de la Nation.

"Ils avaient prévu de s'attaquer à la CGT." Des heurts ont émaillé la fin de la manifestation parisienne du samedi 1er mai, lors de son arrivée place de la Nation, vers 18 heures. D'après des images filmées par la presse et des internautes, quelques dizaines d'individus s'en sont pris au cortège de la CGT. L'organisation syndicale a déploré dans un communiqué"21 blessés dont quatre grave", qualifiant les faits de "violences inacceptables contre le monde du travail". Franceinfo fait le point sur les questions qui se posent après cet événement sur lequel le parquet de Paris a ouvert une enquête.

La CGT prise à partie, une vingtaine de blessés dans ses rangs

Le cortège de la CGT, qui se situait à l'avant de la manifestation, a été violemment pris à partie par plusieurs dizaines d'individus lors de son arrivée place de la Nation, vers 18 heures. Plusieurs vidéos, filmées par des journalistes, attestent de la violence des heurts. Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux, on peut entendre distinctement des individus crier "CGT collabos". "On a entendu des insultes racistes, sexistes et homophobes", raconte à franceinfo Céline Verzeletti, secrétaire confédérale de la CGT, présente sur place.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Les violences ont eu lieu au moment où les camions de la CGT devaient (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi