Manifestation du 1er-Mai : la CGT déplore 21 blessés dont quatre graves et dénonce des "violences inacceptables"

franceinfo
·1 min de lecture

La CGT a déploré "21 blessés dont quatre graves" lors de "violences inacceptables contre le monde du travail", samedi 1er mai après la traditionnelle manifestation parisienne pour célebrer la journée internationale des travailleurs durant laquelle elle s'est sentie "particulièrement ciblée".

>> Retrouvez les informations sur les défilés du 1er-Mai dans notre direct

Des tensions avec les forces de l'ordre ont émaillé la manifestation dans la capitale après le départ à 14 heures, au point de bloquer l'avancée du cortège pendant deux heures. Le syndicat dénonce notamment dans son communiqué "plusieurs interventions des forces de l'ordre totalement injustifiées", mais également "l'extrême violence" d'un "groupe d"individus dont certains se revendiquant gilets jaunes". "Le monde du travail ne reculera pas plus devant ce type d'agressions que face aux politiques libérales", a enfin promis l'organisation syndicale.

Selon le ministère de l'Intérieur, cette journée de manifestations a réuni plus de 110 000 personnes dans 281 cortèges dans toute la France, et 150 000 selon la CGT. En début de soirée, le ministère de l'Intérieur a fait état de 46 interpellations dans la capitale et 10 dans le reste du pays. L'Intérieur recense six policiers blessés dans toute la France, dont trois à Paris. Par ailleurs, à Lyon, les forces de l'ordre ont dû intervenir pour disperser "un groupe de 200 personnes" en tête du cortège a rapporté la préfecture qui indique que les affrontements ont fait 27 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi