Manifestation à Tel Aviv contre le projet d'annexion d'une partie de la Cisjordanie

À Tel Aviv, des milliers de personnes ont manifesté, samedi 6 juin, contre l'annexion de la vallée du Jourdain et le rattachement de blocs de colonies de peuplement à Israël. Un projet que le Premier ministre israélien tente de promouvoir dans le cadre du deal du siècle du président américain Donald Trump.

De notre envoyé spécial à Tel Aviv,

« Nous lutterons contre l’occupation et contre l’annexion. » Quelques milliers de militants de gauche, juifs et arabes manifestent contre le plan du Premier ministre Benyamin Netanyahu d’instaurer le mois prochain la souveraineté israélienne sur une partie de la Cisjordanie.

Place Rabin à Tel Aviv des drapeaux noirs, des drapeaux rouges et aussi les couleurs palestiniennes. Un plan qui n’est bon pour personne en fin de compte, ont estimé plusieurs des orateurs. Pour Noam, l'un des manifestants, l’annexion est le scénario catastrophe  : « Si dans la réalité il y a un processus d'annexion qui commence, c'est un danger horrible. C'est tout simplement de l'apartheid. »

Tamar Zandberg, députée du parti colombe Meretz, estime de son côté qu’il n’est pas trop tard pour contrecarrer le projet de Netanyahu. « J’espère que tous ensemble nous allons pouvoir arrêter cela. Nous avons un mois avec la communauté internationale et le public israélien. C’est le moment de le faire. »

Invité inattendu de la manifestation, dans un message vidéo l’ancien candidat à la présidence américaine Bernie Sanders a appelé à lutter contre les dirigeants autoritaires.

► À lire aussi : Pourquoi Israël veut annexer, une nouvelle fois, la Cisjordanie?