Selon une étude, manger de la viande trois fois par semaine peut augmenter le risque de maladie cardiaque

Johanna Amselem
·2 min de lecture
Various cuts of meat, shot from the top on a black background with salt, pepper, rosemary and knives, with copy space

Une consommation plus élevée de viande chaque jour serait liée à un risque d'apparition de diabète 30% plus élevé.

Depuis dix ans, la consommation de viande recule en France. Récemment, une enquête menée par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) dévoilait que la consommation de viande a baissé de 12 % en France au cours de la décennie écoulée.

Selon une nouvelle étude, ceux qui mangent régulièrement de la viande seraient plus susceptibles de souffrir de problèmes de santé que ceux qui rationnent leurs apports. Dans le détail, la recherche menée par l'Université d'Oxford a révélé qu'un amateur de viande qui mange 70 grammes de viande - transformée ou non transformée - aurait un risque 15% plus élevé de maladie cardiaque. Il serait également 30% plus susceptible de contracter le diabète et 31% plus susceptibles de développer une pneumonie à l'avenir. Une augmentation de 50 grammes de viande rouge par jour entraînerait une augmentation de 16% du risque de maladie cardiaque et une augmentation de 21% de la probabilité de diabète.

Attention aussi à la volaille

Mais les risques d'un régime riche en viande s'appliquent également à la volaille. En effet, avec une augmentation quotidienne de 30 grammes de volaille, le risque de diabète serait 14% plus élevé. Les chercheurs ont également constaté que les personnes qui mangent de la viande trois fois ou plus par semaine seraient plus susceptibles de fumer, de boire de l'alcool, d'être en surpoids et de manger moins de fruits et de légumes. Cette étude, publiée dans la revue BMC Medicine, a porté sur les données de 475 000 personnes.

Cependant, les chercheurs assurent que la plupart des problèmes de santé sont réduits lors de la prise en compte de l'IMC. Une partie de la corrélation entre la viande et les problèmes de santé est causée chez des personnes en surpoids ou obèses. En conséquence, il est difficile de dire dans quelle mesure manger beaucoup de viande cause des problèmes de santé ou s'il s'agit de personnes qui mangent de la viande sont plus susceptibles d'être grasses et donc plus à risque de ces mêmes problèmes de santé.

"Nous savons depuis longtemps que la consommation de viande rouge non transformée et de viande transformée est susceptible d'être cancérigène. Cette recherche est la première à évaluer le risque de 25 conditions de santé non cancéreuses en relation avec la consommation de viande dans une étude", résume l’auteur principal de cette recherche, le Dr Keren Papier de l’Université d’Oxford. Les chercheurs suggèrent que la viande rouge non transformée et la viande transformée augmentent le risque de maladie cardiaque car elles sont des sources majeures d'acides gras saturés.

Ce contenu peut également vous intéresser :