Manger un œuf par jour réduirait le risque de maladie cardiaque

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Les participants qui mangeaient un œuf entier par jour avaient des niveaux plus élevés de protéines saines (Getty Images) (Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon une étude, les consommateurs réguliers d'œuf ont un taux de bon cholestérol plus élevé que les autres. Explications.

Les études se suivent et ne se ressemblent pas toujours concernant l’œuf. Selon une récente étude menée en Chine, ceux qui mangeaient environ un œuf par jour avaient un taux de bon cholestérol plus élevé que les autres. Cette étude a été menée via des enquêtes alimentaires et des tests sanguins réalisés auprès de 4 778 adultes Chinois. Ces conclusions ont été mises en ligne dans la revue scientifique eLife.

Les participants qui mangeaient un œuf entier par jour avaient des niveaux plus élevés de protéines saines et de bon cholestérol dans leur sang. À l'inverse, ils avaient des niveaux inférieurs de mauvais cholestérol. Des bienfaits confirmés par le Dr Christian Recchia qui rappelle, au micro de Yahoo, que - peu importe l'âge - l'œuf est un restructurant pour l'ensemble du corps.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "À une période, on disait que c'était mauvais pour la santé : c'est faux !"

L'œuf, du bon cholestérol

"Nous avons des œufs qui ont dix grammes d’acides aminés par œuf. Les protéines, c’est absolument génial et c’est même la meilleure protéine qui soit. Un œuf c’est du gras, c’est douze grammes de gras par œuf. Il y a très peu de gras saturés dans l’œuf contrairement à ce que l’on croit. Il y a surtout des gras polyinsaturés monoinsaturés qui réparent nos neurones, qui réparent nos cellules immunitaires, qui réparent nos vaisseaux", détaille le Dr Christian Recchia.

Et concernant le cholestérol ? C’est désormais un faux débat pour le spécialiste puisque "75% du cholestérol est fabriqué par le foie, 25% est apporté par l’alimentation. Alors l’œuf apporte beaucoup de cholestérol. Un œuf d'hiver apporte 275 milligrammes de cholestérol. Un œuf d'été, quand la poule est un peu plus grasse, apporte 400 milligrammes de cholestérol". Concernant ces taux, le Dr Recchia se veut rassurant puisqu'il souligne que les taux se régulent automatiquement puisque quand la consommation de cholestérol est trop importante alors l'intestin en accepte moins.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention à la mayonnaise et aux mousses au chocolat maison : au-delà de 24h au frigidaire, il faut les jeter"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles