Manger trop gras pendant quatre jours favorise… la chute de cheveux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Un régime trop gras provoque un épuisement des cellules souches du follicule pileux
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une nouvelle étude montre qu’une alimentation riche en graisses provoque un stress oxydatif et la perte de cheveux.

À l’image des feuilles des arbres, les cheveux tombent davantage dès que l’automne pointe le bout de son nez. Ce phénomène naturel est en partie dû à des facteurs génétiques. Mais d’autres facteurs comme le stress, le tabac ou certains régimes alimentaires peuvent favoriser la chute de cheveux. Une étude publiée dans la revue scientifique Nature révèle ainsi qu’un régime riche en graisses et l’obésité favorisent la perte de cheveux. Pour cette étude, les chercheurs japonais de l’université de Tokyo ont comparé "l'expression des gènes dans les cellules souches du follicule pileux" de souris nourries avec des aliments riches en graisses et de souris nourries avec un régime standard.

VIDÉO - Décomplexé.e.s - Anna ("Disruptive Beauté") parle de son alopécie sévère : "Tout a commencé quand j'ai vu que j'avais un trou derrière la tête"

Les graisses bloquent la régénération des cellules

Verdict : "Nous avons découvert qu’un régime riche en graisses induit des changements dans l’épiderme, ce qui accélère la perte de poils et épuise les cellules souches du follicule pileux". Normalement, les cellules souches du follicule pileux se renouvellent automatiquement à chaque cycle, ce qui permet aux cheveux de pousser continuellement. Mais avec ce type de régime, les cellules ont davantage de mal à se reconstituer et les cheveux s’amincissent. L’impact d’une alimentation déséquilibrée a des effets très rapidement : les chercheurs ont montré que les premiers signes sur les cellules souches du follicule pileux se manifestent au bout de quatre jours en induisant des signaux inflammatoires qui bloquent leur régénération. Une bonne raison de ne pas abuser des pizzas surgelées et autres produits transformés !

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles