Selon une étude, manger du quinoa permet de lutter contre le diabète de type 2

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Manger du quinoa quotidiennement servirait de rempart au diabète 2 (Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon une étude, la glycémie augmente moins chez les prédiabétiques après des repas composés de quinoa.

Pour prendre soin de votre santé, surveillez le contenu de votre assiette. Selon les conclusions d'une récente étude espagnole, manger du quinoa permettrait d'éloigner le diabète de type 2. Les chercheurs ont constaté que la glycémie augmentait moins chez les prédiabétiques après des repas riches en quinoa comme le rapporte le Daily Mail.

Les scientifiques de l'Université ouverte de Catalogne à Barcelone ont mené cette étude auprès de neuf personnes de plus de 65 ans, toutes atteintes de prédiabète. Cette phase est caractérisée par une glycémie à jeun située entre 1,10 g et 1,26 g/l. Pour parvenir à cette conclusion, les participants ont inclus le quinoa à leurs repas pendant plusieurs semaines. Ils ont également consommé des aliments à base de farine de quinoa (des gâteaux, du pain, etc). Ces conclusions ont été publiées dans la revue Nutrients.

Une réduction des pics de glycémie

Les neuf prédiabétiques ont surveillé leur glycémie et ont constaté des pics moins importants quand ils avaient suivi un régime alimentaire à base de quinoa. Une modification simple à mettre en place pour prévenir le risque de développer un diabète de type 2. Selon les scientifiques, ce phénomène pourrait être la conséquence de la teneur en micronutriments du quinoa. Grâce à cela, le quinoa serait capable de ralentir le processus de digestion, provoquant ainsi une augmentation plus lente du taux de glucose. Selon les chercheurs, les polyphénols du quinoa réduiraient les pics de glycémie.

"Nous avons comparé les schémas de glycémie et avons constaté que lorsque les participants avaient mangé du quinoa, leur pic de glycémie était inférieur à celui de leur régime alimentaire habituel", a expliqué le Dr Diaz Rizzolo, de l'Université ouverte de Catalogne à Barcelone. Avant de conclure : "C'est crucial car ces pics de glycémie après les repas sont un facteur déterminant dans la progression du diabète de type 2".

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Le diabète de type 2 est une épidémie qui touche presque 500 millions de personnes dans le monde"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles