Comment manger en pleine conscience ?

© ANDRESR/ISTOCK/GETTY IMAGES E+

A 45 ans, Fatima n’avait jamais eu beaucoup d’appétit sans trop savoir pourquoi, jusqu’à ce qu’elle s’initie à la méditation de pleine conscience. « On nous a demandé de remonter dans l’enfance pour chercher si on avait eu des problèmes alimentaires, raconte-t-elle. J’ai réalisé que je ne mangeais pas quand j’étais petite pour attirer l’attention. Mais pourquoi ? Je ne manquais pas d’amour. » Élevée au Maroc par sa grand-mère, Fatima avait rejoint ses parents en France à l’âge de 1 an et vécu cette séparation comme une blessure. Enfant, bouder à table était un moyen de punir ses parents. Devenue adulte, cela s’était transformé en dédain pour la nourriture. Aujourd’hui, « libérée psychologiquement », Fatima mange enfin et a découvert la convivialité. « Je cuisine, et j’ai retrouvé le plaisir de partager, de nourrir les autres», témoigne-t-elle avec joie.

La pleine conscience n’est pas un procédé miraculeux qui fait maigrir les gros et remplume les maigres, mais une pratique qui « consiste à diriger volontairement l’attention sur ce qui se passe à l’intérieur de vous, dans votre corps, dans votre coeur, le siège des émotions, dans votre esprit, le siège des pensées, et à l’extérieur de vous, dans votre environnement, précise Jan Chozen Bays, pédiatre et abbé d’un monastère zen aux États-Unis, dans son ouvrage Réapprendre à manger. La pleine conscience est une attention sans jugement, ni critique, moment après moment. » Appliquée aux questions alimentaires, c’est un moyen de « retrouver (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici comment savoir si vous êtes possédé par le diable !
Quelle thérapie choisir pour retrouver confiance en soi ?
Comment voit un daltonien ?
Comment connaître son groupe sanguin ?
Bronchiolite : 4 000 enfants hospitalisés en une semaine