Manger bio sans se ruiner, est-ce réellement possible ?

Manger bio, c’est bien, mais c’est surtout plus cher. Ce mode de production plus respectueux du vivant et de l’environnement nécessite en effet plus de main d’œuvre et donc peut présenter des rendements plus faibles, ce qui explique une note un peu plus “salée” à la caisse. Vos engagements écolo vous poussent à adhérer à ce mode de consommation, votre porte-monnaie un peu moins ? Bonne nouvelle, il est possible de manger bio sans se ruiner. Commencez par acheter des produits de saison, pour les fruits et légumes notamment. C’est bénéfique d’un point de vue nutritionnel, mais aussi économique car ces aliments ont été (normalement) récoltés à proximité, donc avec un coût réduit de transport.

Privilégiez les épiceries en ligne (il y en a de plus en plus) ou encore les circuits courts qui réduisent les intermédiaires (grossistes, fournisseurs) et offrent une relation directe du producteur au consommateurs, avec d’office, une réduction des marges. Par exemple, le réseau des AMAP crée un partenariat entre un groupe de consommateurs et des agriculteurs et permet de récupérer ses courses (généralement des fruits et légumes) directement à la ferme ou sur le lieu de production. Si vous continuez de faire vos courses en supermarché (bio ou traditionnel), optez pour des premiers prix (oui ça existe), systématiquement moins chers que leurs homologues conventionnels en marques nationales.

Par ailleurs, le vrac est une bonne astuce pour économiser quelques euros. Car qui dit zéro déchet, dit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lyon : une femme juive de 30 ans poignardée chez elle, que sait-on de ce drame ?
Lyon : une femme juive de 30 ans poignardée chez elle, que sait-on de ce drame ?
À 70,50 euros chez Amazon, cette batterie de cuisine est le bon plan si vous devez vous équiper
Quel est le repas le plus simple à cuisiner au monde ?
Quel est le repas le plus simple à cuisiner au monde ?