Mandy Moore maman pour la deuxième fois : la star de This is Us mange son placenta, explications

Le 21 octobre dernier, l'actrice Mandy Moore annonçait la naissance de son fils Oscar, fruit de son amour avec Taylor Goldsmith. Il s'agit de leur deuxième enfant après la naissance de leur fils aîné August, le 23 février 2021. Un nouveau bébé qui remplit de joie la star de la série This is Us. Elle avait d'ailleurs partagé un adorable cliché de son petit bout d'chou sur son compte Instagram, en story, de quoi faire fondre ses abonnés.

En revanche, ce qui était pour le coup moins attendu, c'est une photo d'un "flacon de pilules rempli avec une étiquette indiquant : "Fabriqué par vous pour vous, rempli de... votre placenta et de beaucoup d'amour", rapporte le magazine People. Ce qui signifie donc, comme ce message l'indique, que la jeune maman consomme des pilules encapsulées de son placenta. Cette consommation apporterait plusieurs bienfaits, dont le rééquilibre du taux de fer et d'hormones, la diminution de la dépression post-partum et l'amélioration de la production de lait. Une pratique qui peut paraître surprenante mais qui, en réalité, est bien plus répandue qu'il n'y parait...

J'ai mangé un peu de mon fils

En effet, des célébrités comme Kim Kardashian y ont déjà eu recours. "Je le fais lyophiliser et ensuite je l'avale sous forme de gélule, ce n'est pas comme si je le faisais frire comme un steak pour le manger - même si certaines personnes le font", avait-elle déclaré sur son blog après la naissance de Saint, né de son union avec le rappeur Kanye West. Son objectif étant de booster son métabolisme et sa perte de poids. Holly Madison et Christina Anstead ont également déjà consommé leur placenta sous forme de gélules, tandis qu'Hillary Duff en a intégré à ses smoothies. Plus surprenant encore, JoeyStarr en a déjà, lui aussi, mangé. "J'ai goûté le placenta, j'ai mangé un peu de mon fils", avait-il déclaré sur le plateau de C à Vous.

Mais cette pratique, bien qu'elle se soit largement popularisée ces dernières années, reste cependant déconseillée par un certain nombre de spécialistes, que ce soit la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) ou le docteur Sara Swift qui avait affirmé pour le magazine People qu'il n'existe "aucune preuve scientifique prouvant que la placentophagie (manger son placenta) est bénéfique", que ce soit par le biais d'une augmentation de la production de lait maternel ou d'un gain d'énergie, et que cela pourrait même "avoir l'effet contraire".

Lire la suite


À lire aussi

Christina Anstead tout juste maman : "J'ai mangé mon placenta"
Marie Gillain maman de deux filles : leur prénom est très original, elle explique pourquoi
Mandy Moore enceinte : la star de "This is us" attend son deuxième enfant !