Manchester City se retire du projet de Super Ligue de football : le "soulagement" du président de Saint-Étienne

franceinfo
·1 min de lecture

Bernard Caïazzo, le président de l'AS Saint-Etienne, a fait part mardi 20 avril sur franceinfo de son "soulagement" de voir Manchester City se retirer du projet de Super Ligue de football. Le club anglais faisait partie des 12 clubs européens souhaitant créer cette compétition fermée.

"Merci au Paris Saint-Germain"

Le patron de l'ASSE raconte qu'il a entendu plusieurs fois "les patrons du Real Madrid, du Barça, dire un certain nombre de choses sur cette Super Ligue", décourageant les opposants du projet en disant "vous avez plus de chances de battre Nadal au tennis que la Super League de fonctionner un jour".

Bernard Caïazzo salue l'UEFA "qui a compris qu'elle perdrait tout pouvoir" si le projet aboutissait, et la FIFA "qui a joué son rôle". Bernard Caïazzo n'oublie pas les clubs français "qui ont très vite été à l'encontre" du projet "de façon unitaire". Il dit "merci au Paris Saint-Germain". Bernard Caïazzo n'oublie pas non plus la prise de position de Boris Johnson, le Premier ministre britannique, avertissant que "les internationaux étrangers ne pourront avoir de permis de travail sur le sol anglais, et donc ne pourront pas jouer avec leur club si d'aventure ils se risquaient dans ce genre d'affaire".

"Une belle victoire de la démocratie"

Le président de l'AS Saint-Etienne estime que le projet porté par les 12 grands clubs européens "est une ligue fermée, bloquée, avec les seigneurs qui se rencontrent entre eux". Si le projet arrivait à son terme, ce serait, selon (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi