Les manœuvres de l'Otan en mer Baltique renforcées

Les manœuvres Baltops 22 organisés par l'Otan dans la mer Baltique ont débuté dimanche. Ces exercices incluent des opérations de détection sous-marine, de combat amphibie et d’artillerie, ainsi que de déminage. Les manœuvres ont lieu en mer, mais aussi sur la terre ferme sur les rives de la Pologne, de la Suède, de l’Allemagne et des pays baltes.

Parmi les navires mobilisés, le destroyer américain "Gravely" dans le port de Gdynia en Pologne, proche de l'enclave russe de Kaliningrad. Ces exercices de l’Otan visent à renforcer les capacités de réponses rapides en cas de blocus de la Baltique, et à assurer la liberté de navigation.

Plus conséquents d'environ 30% que l'année dernière du fait de l'invasion russe en Ukraine, les exercices mobilisent 7 000 soldats pendant 13 jours, 45 navires, 76 avions de 16 pays différents – 14 membres de l’Otan et deux alliés très proches – incluant la Suède et la Finlande, en passe de rejoindre l'alliance Atlantique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles