Je suis maman et je fais des vidéos pornos en ligne pour gagner ma vie pendant le confinement - BLOG

Elle Stanger
En cette période de Covid-19, je dépends entièrement du travail en ligne: diffusions en direct d’actes en solo ou avec des partenaires, vente de vidéos fétichistes et sexting pour donner des conseils. Lorsque ma fille est chez son père, j’en profite pour me filmer. Lorsqu’elle est avec moi, je jongle avec mes e-mails et le sexting tard dans la nuit, après l’avoir mise au lit. J’arrive aussi parfois à envoyer des photos et à parler à des clients depuis ma salle de bains pendant qu’elle lit dans sa chambre. Photo fournie avec l’aimable autorisation de l’autrice.

BLOG - Je suis strip-teaseuse depuis onze ans et jusqu’à la fermeture des clubs de l’Oregon, le 16 mars, en raison de la pandémie (ce qui m’a privé de l’essentiel de mes revenus), je n’avais quasi jamais utilisé ma webcam ni fait de vidéos pornographiques.

Le coronavirus a pris le monde par surprise. De nombreuses entreprises ont fermés pour une durée indéterminée et, comme beaucoup de parents en chômage technique, je me suis retrouvée à devoir expliquer à ma fille que certaines choses allaient être différentes pendant un certain temps. Elle ne pourrait pas aller jouer avec ses amies, maman n’achèterait plus autant de livres et de jouets qu’avant, et nos emplois du temps seraient quelque peu inhabituels.

En cette période de Covid-19, je dépends entièrement du travail en ligne: diffusions en direct d’actes en solo ou avec des partenaires, vente de vidéos fétichistes et sexting pour donner des conseils. Lorsque ma fille est chez son père, j’en profite pour me filmer. Lorsqu’elle est avec moi, je jongle avec mes e-mails et le sexting tard dans la nuit, après l’avoir mise au lit. J’arrive aussi parfois à envoyer des photos et à parler à des clients depuis ma salle de bains pendant qu’elle lit dans sa chambre.

Vous avez envie de raconter votre histoire? Un événement de votre vie vous a fait voir les choses différemment? Vous voulez briser un tabou? Vous pouvez envoyer votre témoignage à temoignage@huffingtonpost.fr  et consulter tous lestémoignages que nous avons publiés.

“Votre famille sait-elle ce que vous faites?” Ce que ma fille sait du travail de sa maman se limite à ce que peut comprendre une petite fille de huit ans. Elle sait que “Maman travaille dans une entreprise qu’on appelle un club de strip-tease où elle danse et raconte des blagues aux clients, qu’elle leur fait des câlins et qu’elle est payée pour cela, parce que les corps sont quelque chose de beau et d’intéressant, que les gens les trouvent agréables, et qu’il est important de passer du temps avec les...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post