Malversations en Angola : dans la famille dos Santos, je demande le mari

franceinfo avec AFP

Aux côtés d'Isabel dos Santos, présentée comme la femme la plus riche d'Afrique, désormais au centre de révélations sur l'origine douteuse de sa fortune, il y a Sindika Dokolo, son mari. Pendant des années, le couple s'est appliqué, à l'aide de cabinets d'audit, à mettre au point des montages financiers opaques. Mais, dans la lumière de ses prestigieuses activités de collectionneur, M. Dokolo, de mère danoise et de père zaïrois, a longtemps tenté de faire oublier les démêlés judiciaires de sa belle-famille.

Un homme d'affaires présent sur tous les fronts

En septembre 2019, l'élégant quadragénaire soignait encore son image de marque avec une exposition d'œuvres africaines intitulée Incar-Nations au palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Au même moment, à Kinshasa, sa ville natale, ce fils d'un ex-banquier zaïrois se montrait lors d'un forum économique réunissant l'élite de la RDC dont le président Félix Tshisekedi. Lors des dernières heures du précédent régime Kabila (2017-2018), le "gendre" avait aussi joué la carte du retour au pays et du changement en lançant un mouvement citoyen, Les Congolais debout, surtout actif sur internet. Opposant virtuel à Kinshasa d'un côté, de l'autre, M. Dokolo prospérait dans l'Angola voisin (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi