Maltraitances : un couple soupçonné de violences convoqué devant la justice

L'alerte a été donnée par l'un des enfants du couple.  - Credit:Thierry Thorel / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP
L'alerte a été donnée par l'un des enfants du couple. - Credit:Thierry Thorel / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Un couple de Noyelles-sous-Lens (Pas-de-Calais) sera jugé en janvier, soupçonné de violences et de carences éducatives après la découverte, mardi 30 août, par la police de deux de leurs dix enfants attachés à des chaises hautes, dans une situation d'« hygiène déplorable », a appris l'Agence France-Presse dimanche auprès du parquet. La situation familiale a été dénoncée par l'un des aînés de la fratrie et le parquet a été averti le 30 août par un signalement de l'Aide sociale à l'enfance (ASE), a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Béthune, Thierry Dran, confirmant une information de La Voix du Nord.

Lorsque les policiers sont intervenus, ils ont « constaté que deux enfants de 2 et 5 ans » se trouvaient « attachés à des chaises hautes pour qu'ils ne bougent pas », et dans un « état d'hygiène déplorable », a-t-il poursuivi. Toutefois, « on ne peut pas dire » qu'ils étaient couverts d'excréments, comme l'ont rapporté certains médias, a-t-il précisé. Les parents, un homme de 44 ans et une femme de 40 ans, sont soupçonnés de « soustraction par ascendant aux obligations légales » et de « violences sur mineur de 15 ans par ascendant », sans incapacité totale de travail.

À LIRE AUSSI« Aliénation parentale » : la guerre est déclarée

Les enfants provisoirement placés

« Ce qui est reproché, c'est surtout le manque d'hygiène total, et des carences éducatives graves », soit « le fait de ne pas s'être occupé de façon normale de ses enfants », a précisé le procu [...] Lire la suite