"De la maltraitance", Muriel Robin ne comprend pas la politique du gouvernement

·1 min de lecture

Comme tous les humoristes et autres comédiens, Muriel Robin est contrainte de mettre sa carrière entre parenthèses, le temps que la crise sanitaire liée au Covid-19 s’améliore. Ce jeudi 17 décembre 2020, elle était l’invitée de Nagui sur France Inter. L’occasion pour elle d’évoquer les mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus. Le moins que l’on puisse dire est qu’elle reste perplexe devant la manière dont les artistes sont traités.

À défaut de ne pouvoir travailler, elle a eu la chance de passer le confinement en Corse, une façon toutefois de se rendre compte que l’avion qu’elle a pris dimanche "était plein à craquer". "On est obligé de se poser la question", lance-t-elle en faisant référence à l’interdiction d’ouvrir les lieux culturels. Muriel Robin, qui était ainsi collée à d’autres passagers pendant son vol en direction de Paris, a "visualisé" la scène "dans une salle de spectacle" où les distances de sécurité seraient bien mieux respectées. D’autant plus qu’elle est une personne à risque, ayant eu des problèmes "graves de poumons" à deux reprises. Selon elle, "il y a de la maltraitance" de la part des membres de la politique actuelle, qui ouvrent et ferment les salles de cinéma, de théâtres et musées à leur guise et sans vraiment tenir compte de la situation économique des intermittents.

Se remémorant l’ouverture des cinémas avant le récent confinement, Muriel Robin met en lumière le coût de toute cette organisation. "On fait des affiches, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Meghan Markle triomphante : elle met au tapis une agence de paparazzis
VIDEO - Emmanuel Macron : qui sont les rares personnes qui l'accompagnent à la Lanterne ?
VIDEO - Benjamin Biolay "épouvanté" par l'accident de Romain Grosjean
Kate Middleton et Meghan Markle : une de leurs couturières bientôt à la rue
Muriel Robin : pourquoi Michèle Laroque et Dany Boon sont absents de I love you coiffure