Maltraitance animale : le Sénat veut défendre « une éthique de responsabilité »

·2 min de lecture

Maltraitance animale: le Sénat défend une approche "de responsabilité éthique"

« La protection des animaux c’est un enjeu pour la biodiversité, mais c’est aussi un impératif moral. C’est une priorité du gouvernement et une demande forte de la part de nos concitoyens », a résumé Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, lors de la discussion générale précédant l’examen de la proposition de loi pour renforcer la lutte contre la maltraitance animale.

En effet, selon un sondage réalisé par l’Ifop pour le site d’information animalière Woopets, 90 % des sondés se disent favorables à la loi de lutte contre la maltraitance animale.

Mais, en commission, la majorité sénatoriale de la droite et du centre est revenue sur plusieurs points forts du texte votés par les députés. Sur l’interdiction de détention d’animaux sauvages par les cirques « la commission a jugé qu’il y avait de l’affichage aboutissant à des articles peu opérationnels. La fin des animaux dans les cirques sans s’interroger sur leur devenir […] nous préférons le dialogue entre les parties prenantes pour parvenir à une sortie progressive », a rappelé la rapporteure LR, Anne Chain-Larché.

Les sénateurs proposent, à la place, qu’un comité, composé de spécialistes, travaille à de nouvelles réglementations. Pour les cirques itinérants, les espèces d’animaux visés par les interdictions seraient déterminées par arrêté, après avis d’un conseil spécialisé.

Animalerie : « Le circuit le plus tracé, le plus surveillé et encadré »

En commission, les sénateurs sont aussi revenus sur l’interdiction programmée en 2024 de la vente de chats et chiens dans les animaleries. « C’est le circuit le plus tracé, le plus surveillé et encadré. Il représente une part archi minoritaire de la vente de chats et chiens », a objecté Anne Chain-Larché qui a qualifié son approche « d’éthique de responsabilité ».

En lieu et place de cette interdiction, le Sénat a prévu une mise à jour régulière des réglementations s’appliquant à ces animaleries, interdit (...) Lire la suite sur Public Sénat

Maltraitance animale : le Sénat maintient la vente d’animaux de compagnie en animalerie

Maltraitance animale : le Sénat adopte le texte en le remaniant largement

Corrida : une proposition de loi des sénateurs écologistes pour l’interdiction

Lutte contre la maltraitance animale : voici les principales mesures adoptées par le Sénat

Maltraitance animale : sénateurs et députés s’accordent sur l’interdiction progressive des animaux sauvages dans les cirques et delphinariums

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles