Maltraitance animale: le rappeur Timal condamné pour actes de cruauté envers son chien

Le rappeur Timal comparaissait jeudi 1er septembre devant le tribunal de Meaux. L'homme de 25 ans a été reconnu coupable d'actes de cruauté envers un animal domestique. Il a été condamné à verser 6 000 euros d'amende.

La vidéo est choquante. Le rappeur Timal assène des coups de pied à la tête de son chien. L'animal est allongé tranquillement dans son panier. Une punition que le rappeur dit avoir infligée à l'animal, car il a uriné sur le sol de l'appartement. Il a pris le temps de se filmer puis il a posté cette scène violente sur les réseaux sociaux. La vidéo est devenue virale.

La fondation 30 millions d’amis et l’association Action protection animale ont immédiatement porté plainte pour maltraitance animale.

Timal a été interpellé chez lui en Île-de-France. Le rappeur aurait pu être condamné à une peine plus lourde s'il n'avait pas reconnu les faits et payé dans la foulée les 6 000 euros d'amende.

Il écope toutefois d’une interdiction de détenir des animaux pendant cinq ans. Son chien apeuré, mais pas blessé, lui a été retiré et placé en famille d’accueil.

Cette affaire mettant en cause Timal, remarqué récemment pour sa collaboration avec le célèbre rappeur Booba, n'est pas sans en rappeler une autre.

Le footballeur Kurt Zouma avait été condamné à 180 heures de travaux d’intérêt général par la justice britannique après avoir été filmé en train de frapper son chat.


Lire la suite sur RFI