Mallaury Nataf explique avoir été "blacklistée" après son accident de culotte au Club Dorothée

Une descente aux enfers spectaculaire. En 1992, Mallaury Nataf séduisait de nombreux français grâce à son rôle devenu culte dans Le miel et les abeilles. La comédienne y incarne alors Lola, une jeune femme bourgeoise qui fait rêver des millions de téléspectateurs. Surfant sur son succès, la comédienne en profite pour sortir une chanson intitulée Fleur sauvage. Jusqu'au jour où la jeune femme alors âgée de 22 ans se produit dans le Club Dorothée. Lors de sa prestation, Mallaury Nataf tourne un peu trop vite sur elle-même et sa jupe se soulève. Dans cette émission destinée aux enfants, les téléspectateurs découvrent que la chanteuse ne porte pas de culotte... et le scandale éclate.

⋙ Mallaury Nataf privée de ses enfants : "Pour moi, à l'heure d'aujourd'hui, ils ne sont plus vivants" (VIDEO)

Suivra ensuite une longue période difficile pour la comédienne que l'on retrouvera en 2012 en une des magazines où elle expliquera être sans domicile fixe. Ce samedi 14 septembre dans 50 minutes inside, Mallaury Nataf a expliqué que ce scandale survenu dans le Club Dorothée a précipité sa descente aux enfers. "Ça a stoppé quelque chose. Ça m'a coupée du grand public. Je n'étais plus du tout la petite bourgeoise telle que Jean-Luc Azoulay m'avait présentée dans sa série. Après j'ai eu des producteurs qui m'ont dit : 'Là t'as carrément été blacklistée", a-t-elle déclaré dans l'émission de TF1.

⋙ Mallaury Nataf révèle avoir été SDF après avoir été victime de violences conjugales (VIDEO)

Retrouvez cet article sur Télé-loisirs

Mallaury Nataf révèle avoir été SDF après avoir été victime de violences conjugales
Mallaury Nataf révèle avoir été SDF après avoir été victime de violences conjugales (VIDEO)
Les Mystères de l'amour (TMC) : découvrez la première apparition de Mallaury Nataf (VIDEO)
Mallaury Nataf privée de ses enfants : "Pour moi, à l'heure d'aujourd'hui, ils ne sont plus vivants" (VIDEO)
François Berléand révèle avoir été menacé de mort après avoir critiqué les Gilets jaunes (VIDEO)