Mali: une vingtaine de civils tués par des hommes armés dans le centre

Une attaque meurtrière a eu lieu ce week-end dans un village du centre du Mali où l'insécurité règne toujours dans certaines localités. Des hommes armés non clairement identifiés ont tué samedi une vingtaine de villageois.

Avec notre correspondant régional, Serge Daniel

L’attaque est survenue près du village de Diallassagou dans la région de Bandiagara. Les victimes, toutes civiles, sont des déplacées. Selon un élu local, elles s’apprêtaient, en cette période de début d’hivernage, à travailler dans des champs lorsque des hommes armés ont débarqué sur place.

Onze personnes ont été tuées par balle et au moins sept autres corps ont été ensuite découverts. Au moins 22 civils ont également été blessés.

Si des sources soupçonnent des jihadistes d’être les auteurs de l’attaque meurtrière, d’autres sources invitent à la prudence et parlent « d’hommes armés non clairement identifiés ».

Les attaques de civils surviennent régulièrement dans le centre du Mali où, depuis mi-avril, plus de 100 civils sont retenus par les jihadistes. Ces groupes jihadistes contrôlent toujours plusieurs localités et souvent, pour avoir la paix, des autochtones signent avec eux un pacte qui les engagent à respecter leurs lois.


Lire la suite sur RFI