Mali : trois soldats français tués en opération

Trois soldats français ont été tués en opération au Mali, lundi 28 décembre. Il s'agit du brigadier-chef Tanerii Mauri, du chasseur première classe Quentin Pauchet, ainsi que du chasseur première classe Dorian Issakhanian. "Les trois soldats tués appartenaient au premier régiment de Thierville-sur-Meuse [Meuse], ils participaient à l'opération Barkane qui a lieu en ce moment sur le sol malien", rapporte le journaliste Alexandre Peyrout en direct de l'Élysée pour le 20 Heures de France 2. Leur blindé touché par un engin explosif "Ce que l'on sait pour le moment des circonstances de leur mort, c'est que leur blindé a été atteint par un engin explosif improvisé alors qu'ils participaient à une opération dans la région d'Hombori, c'est au sud du Mali. Ce soir, le président de la République, dans un communiqué, fait part de son émotion et adresse tout son soutien aux familles des victimes ainsi qu'aux frères d'armes des trois tués", conclut le journaliste.