Mali : six militaires français blessés par un véhicule suicide

Six militaires français déployé au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane ont été blessés vendredi 8 janvier, par un véhicule suicide qui a explosé près de leur convoi, a-t-on appris auprès de l'état-major des armées, samedi 9 janvier. Les six soldats ont été transportés par hélicoptère vers l'hôpital militaire de Gao. Deux d’entre eux sont dans un état grave, mais stable. Leur pronostic vital n'est pas engagé. Trois d'entre eux vont être rapatriés en France samedi. Un véhicule inconnu a foncé sur eux "Un véhicule inconnu est arrivé à très vive allure, il s’est fait exploser devant un véhicule blindé français, une attaque suicide", résume le journaliste Nicolas Bertrand présent sur place pour France Télévisions. Le véhicule était piégé et une charge explosive a été déclenchée. L’attaque a eu lieu dans le centre du pays, dans la zone dite des trois frontières, entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Cette attaque intervient après deux autres survenues la semaine dernière, qui ont coûté la vie à cinq militaires français. Toutes ont été perpétrées par des groupes djihadistes affiliés à Al Qaïda.