Mali: une série d’attaques simultanées visent les positions de l’armée

Des attaques jihadistes ont visé, mercredi 27 juillet 2022, plusieurs positions de l'armée malienne dans divers endroits du pays, notamment au centre et à l'ouest, dans une région frontalière à la Mauritanie. Dans un communiqué officiel, l'armée malienne affirme avoir perdu 15 hommes et avoir tué près de 50 assaillants.

Dans les premières heures de ce mercredi, un premier groupe de jihadistes mène des opérations simultanées dans la ville de Mopti, au centre du pays. Deux postes de sécurité et des installations de l’armée de l’air sont visés.

Quasiment au même moment, un peu plus au sud, dans la localité malienne de Sokolo, c’est une autre position de l’armée qui est la cible d’une attaque jihadiste. Des positions des troupes régulières sont également attaquées à l’ouest, dans une région frontalière avec la Mauritanie.

► À lire aussi : Attaques au Sahel: «Il s'agit de la confirmation de l'expansion des aires d'influence jihadistes»

Le communiqué de l’armée malienne qualifie ces opérations « de gesticulations d’un adversaire en perte de vitesse ». Mais pour des observateurs, vu la méthode utilisée et l’ampleur, c’est l’une des opérations jihadistes les mieux coordonnées sur le terrain ces dix dernières années contre les positions des FDS, les Forces de défense et de sécurité du Mali.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles