Mali : les militaires reprennent le pouvoir

·1 min de lecture
Les militaires et notamment le colonel Assimi Goïta, le chef de la junte, ont promis de rendre le pouvoir aux civils, mais la place qu'ils se sont arrogée dans l'appareil de transition laisse ouverte la question de leurs motivations.
Les militaires et notamment le colonel Assimi Goïta, le chef de la junte, ont promis de rendre le pouvoir aux civils, mais la place qu'ils se sont arrogée dans l'appareil de transition laisse ouverte la question de leurs motivations.

Comme un air de déjà-vu au Mali. Alors que le pays s'est réveillé ce mardi avec la désolation après l'arrestation la veille par les militaires du président et du Premier ministre de transition, l'homme fort de la junte et de fait du pouvoir malien depuis neuf mois, le colonel Assimi Goïta, a indiqué avoir déchargé de leurs prérogatives le président et le Premier ministre, en les accusant de tentative de « sabotage » de la transition.

Assimi Goïta a aussi indiqué, dans une déclaration lue à la télévision publique par un collaborateur en uniforme, que « le processus de transition suivra son cours normal et que les élections prévues se tiendront courant 2022 ». Au-delà de cette déclaration, c'est la confusion qui règne. Les militaires ont-il jugés que la transition constitue un enjeu trop crucial pour l'être à des civils ? Au point de susciter l'inquiétude des partenaires du Mali et d'une frange de la société civile malienne et panafricaine.

À LIRE AUSSIL'histoire se répète-t-elle au Mali ?

Une transition au son du clairon ?

Le colonel Goïta, à la tête des putschistes qui avaient renversé le président élu Ibrahim Boubacar Keïta le 18 août 2020, a reproché au président Bah Ndaw et au Premier ministre Moctar Ouane d'avoir formé un nouveau gouvernement sans se concerter au préalable avec lui, bien qu'il soit en charge de la défense et de la sécurité, domaines cruciaux dans le pays en pleine tourmente. « Une telle démarche témoigne d'une volonté manifeste du présiden [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles