Mali : « Le mandat de la Minusma doit être renforcé »

·1 min de lecture
Autant que les autres forces présentes sur le terrain, le Mali a besoin de la Minusma pour trouver un chemin vers un pays plus apaisé face aux djihadistes.  
Autant que les autres forces présentes sur le terrain, le Mali a besoin de la Minusma pour trouver un chemin vers un pays plus apaisé face aux djihadistes.

Ce mardi après-midi ont eu lieu au Conseil de sécurité de l'ONU les consultations en vue de renouveler le mandat de la Minusma (Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali). Le 29 juin 2020, l'organe politique onusien avait adopté à l'unanimité la résolution 2531 (2020) prolongeant la mission de cette opération de maintien de la paix jusqu'au 30 juin 2021. Entre-temps, le Mali a connu de nombreux bouleversements, parmi lesquels deux coups d'État, et l'annonce de la fin de l'opération Barkhane après huit ans d'engagement ? la Minusma dit être en train d'en évaluer les conséquences.

En revanche, les membres du Conseil de sécurité avaient fermement condamné l'arrestation du président de la République de transition, du Premier ministre et d'autres officiels par des éléments des forces de défense et de sécurité au Mali le 24 mai 2021, qui préfigurait le deuxième coup d'État en neuf mois au Mali. La Minusma se compose actuellement de 13 289 soldats et de 1 920 policiers. Même si cette force paie un lourd tribut au conflit armé (144 soldats tués au Mali depuis sa création en avril 2013), la mission de la Minusma n'est pas la lutte antiterroriste. Ses priorités résident plutôt dans l'appui à la mise en ?uvre de l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali (accord d'Alger signé en 2015), et « d'une stratégie malienne globale à orientation politique pour protéger les civils, réduire la violence intercommunautaire et rétablir l'autorité et l [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles