Mali : un mandat d'arrêt international contre Karim Keïta, fils de l'ex-président IBK

·1 min de lecture

Un mandat d'arrêt international a été émis par Interpol lundi à l'encontre de Karim Keïta, l'un des fils de l'ancien président Ibrahim Boubacar Keïta. La "notice rouge" d'Interpol a été diffusée dans le cadre d'une enquête sur la disparition d'un journaliste en 2016.

Interpol a émis, lundi 5 juillet, un mandat d'arrêt international à l'encontre de Karim Keïta, l'un des fils de l'ex-président malien Ibrahim Boubacar Keïta, dans le cadre d'une enquête sur la disparition d'un journaliste d'investigation en 2016, a-t-on appris de source judiciaire malienne et auprès d'Interpol au Mali.

La "notice rouge" d'Interpol a été diffusée à la demande d'un juge d'instruction du tribunal de grande instance de la commune IV de Bamako, la capitale, a dit une source proche de l'enquête s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.

L'information a été confirmée à l'AFP par un responsable du bureau de représentation d'Interpol au Mali ayant également requis l'anonymat.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles