Mali : ce que l'on sait de la mort des treize militaires dans une collision d'hélicoptères

franceinfo

Treize militaires français de la force Barkhane sont morts, lundi 25 novembre, au Mali, lors d'une collision entre deux hélicoptères, a annoncé la présidence de la République, dans un communiqué diffusé mardi. Ils participaient à une attaque contre des jihadistes.

>> Mort de militaires français au Mali : "Ces treize héros n'avaient qu'un seul but : nous protéger", réagit Emmanuel Macron. Suivez les hommages en direct.

Franceinfo revient sur ce que l'on sait de l'accident.

Que s'est-il passé ?

L'accident est survenu dans le Liptako, dans la région de Ménaka, aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso, dans le cadre d'une opération de Barkhane, qui mobilise 4 500 militaires au Sahel depuis 2013. Le général François Lecointre, chef d'état-major des Armées, a précisé que "des commandos parachutistes avaient observé, lundi vers 17h15, un groupe d'ennemis équipé d'un pick-up et de plusieurs motos".


"Ils sont entrés en contact par le feu avec cet ennemi (...) et ont fait appel à des moyens aériens", a-t-il ajouté. Deux hélicoptères Tigre et un Cougar sont arrivés rapidement sur zone.

"Pendant cette opération de reconnaissance de nuit, pour repérer le pick-up qui s'enfuyait vers le Nord, les commandos au sol ont entendu deux explosions. Ils ont pensé qu'elle était (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi