Mali : l'armée française se dit victime d'une attaque informationnelle

L'armée française accuse les mercenaires russes du groupe Wagner de faire circuler de fausses informations depuis le retrait de la base de Gossi.

View on euronews

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles