Mali : l’impact des sanctions économiques de la Cedeao

·1 min de lecture
Le Mali est encore sous le choc après les sanctions économiques annoncées, dimanche 9 janvier, par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) pour faire plier la junte au pouvoir. 
Le Mali est encore sous le choc après les sanctions économiques annoncées, dimanche 9 janvier, par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) pour faire plier la junte au pouvoir.

Durement sanctionné par les pays d?Afrique de l?Ouest, le Mali est plus que jamais isolé au sein de la sous-région ouest-africaine et risque de se retrouver à court de liquidités, une situation qui pourrait rapidement conduire à l?asphyxie économique du pays. Dimanche, la communauté des États d?Afrique de l?Ouest (Cedeao) a imposé à Bamako un embargo sur les échanges commerciaux et les transactions financières, afin de sanctionner le projet de la junte de continuer à diriger le pays pendant plusieurs années au lieu d?organiser prochainement des élections.

Une décision qui pose plusieurs questions sur l?avenir économique du Mali, déjà sous perfusion de l?aide internationale. Pour joindre les deux bouts, les ménages maliens comptent sur les transferts de la diaspora. Tandis que l?État dépend de l?aide extérieure apportée par les institutions internationales, telle la Banque mondiale.

À LIRE AUSSIBakary Sambe : « Dans la crise sahélienne, il y a un conflit de perception »

Quelles conséquences pour la population

Enclavé au c?ur du Sahel, le commerce malien dépend grandement des ports ivoiriens et sénégalais, deux pays de la Cedeao avec lesquels il ne peut désormais plus échanger.

Pour l?heure, les sanctions adoptées ne concernent pas les produits de première nécessité ou les hydrocarbures, ce qui devrait donc avoir un impact limité sur le panier du consommateur malien. « Ces produits composent l?essentiel de la balance commerciale du Mali. À court terme, il n?y a p [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles