Mali: l’économiste Étienne Fakaba Sissoko condamné à 2 ans de prison dont 1 an ferme

Au Mali, l’économiste Étienne Fakaba Sissoko a été condamné ce 20 mai 2024 à Bamako à 2 ans de prison dont 1 an ferme et à payer des dommages et intérêts à l'État de 3 millions de francs CFA, soit environ 4 570 euros. Il était jugé notamment pour « atteinte au crédit de l'État » après avoir publié un livre il y a six mois sur « la propagande » du gouvernement malien de transition.

Devant le tribunal de la commune 4 de Bamako, Maître Marouf Sacko est sidéré. Sidéré par la sévérité de la peine qui vient d'être prononcée à l'encontre de son client. Deux ans de prison et un an de sursis, le ministère public n'en demandait pas tant. Une preuve de l'acharnement contre Étienne Fakaba Sissoko, selon son avocat, et une atteinte à la liberté d'expression.

« Tout ce qui est rapporté dans son livre, ce sont des faits qui sont de notoriété publique, et tous les Maliens peuvent le constater sur les réseaux sociaux. Nous dénonçons cet acharnement-là et les poursuites périodiques qui ont lieu contre Étienne Fakaba Sissoko. La première fois, c'était lorsque les sanctions de la Cédéao tombaient et cette fois-ci c'est à la faveur de la fin de la transition. À chaque fois, il faut le faire taire. »

À lire aussiMali: le président du Sadi salue la justice qui a rejeté la demande de dissolution de son parti


Lire la suite sur RFI