Mali: des hommages appuyés à l'accueil de la dépouille de Soumaïla Cissé

·2 min de lecture

La dépouille de Soumaïla Cissé décédé le 25 décembre des suites du coronavirus est arrivée jeudi 31 décembre au Mali en provenance de Paris. Intimes, autorités et classe politique ont tenu à accueillir le corps du défunt qui aura marqué l’histoire politique du pays.

Avec notre correspondant à Bamako, Kaourou Magassa

Les mines sont graves et les échanges entre les différentes personnalités présentes au salon d’honneur de l’aéroport de Bamako sont des murmures. Très ému, Zéphirin Diabré figure de l’opposition politique au Burkina Faso, fait partie du premier cercle de Soumaïla Cissé.

« Du haut de ses dix ans de plus que moi, il m’a toujours couvert de conseils, affectueusement. Pour rien au monde, je n’aurais raté cette hommage-là de venir accueillir la dépouille. »

Sur le tarmac Assitan, la femme de Soumaïla Cissé, est entourée de ses enfants. Toute vêtue de noir et masque blanc sur le visage, elle reçoit les hommages appuyés de la classe politique malienne et des autorités. Tiébilé Dramé était le directeur de campagne de son mari lors de l’élection présidentielle de 2018.

« Son action publique depuis quelques dizaines d’années, c’est dans l’intérêt du Mali. Vous savez, sa mort est un tremblement de terre politique pour ce pays. »

Après le départ de l’ambulance contenant le corps du défunt, un cortège se forme pour se rendre devant la maison familiale des Cissé. C’est là que depuis le 25 décembre les militants se retrouvent. Abdourhamane Diarra président des jeunes du parti URD y vient tous les jours.

« On ne peut qu’exprimer notre solidarité, notre soutien de par notre disponibilité durant toute la période de deuil. »

La cérémonie des funérailles de Soumaïla Cissé se tiendra ce matin au Palais de la Culture de Bamako.