Mali: le Fonds monétaire international va accorder 120 millions de dollars de financement d'urgence

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé ce 30 avril 2024 avoir signé un accord avec les autorités maliennes de transition en vue d'apporter 120 millions de dollars de fonds d'urgence au pays du Sahel, afin notamment d'importer des denrées alimentaires et fournir des liquidités pour les transferts d'argent.

C’est un financement d'urgence du FMI pour le Mali : le Fonds monétaire international va débloquer un prêt de 120 millions de dollars au titre du guichet des « chocs exogènes », à savoir l'inflation créée par la guerre en Ukraine, le blocus de la mer Rouge et la contraction des financements ouest-africains, qui ont mis le budget malien à rude épreuve.

Combler le déficit immédiat et urgent de la balance des paiements du Mali, c'est l'objectif de cette facilité de crédit du FMI. Ces 120 millions de dollars sont censés soutenir la fourniture de nourriture et les transferts d'argent ciblés aux personnes confrontées à l'insécurité alimentaire (désormais un quart de la population malienne), ainsi qu'aux dépenses d'éducation, de santé et d'accès à l'eau potable.

Les autorités de Bamako ont des difficultés à se financer depuis le putsch, au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Les trois quarts du budget malien sont consacrés au coût de l'emprunt, aux dépenses de sécurité et aux salaires des fonctionnaires.

À lire aussiÉco d'ici, éco d'ailleurs - Mali : la résilience face aux crises ?


Lire la suite sur RFI