Mali : le dialogue politique reprend autour des réformes électorales

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
Le Premier ministre de la transition malienne, Moctar Ouane, a été désigné en septembre dernier. 
Le Premier ministre de la transition malienne, Moctar Ouane, a été désigné en septembre dernier.

Le gouvernement de transition malien est sur tous les fronts. Cinq mois après sa nomination, le Premier ministre malien Moctar Ouane a rencontré mercredi 10 février, au Centre international de conférences de Bamako, l'ensemble de la classe politique malienne pour échanger principalement sur les réformes politiques et institutionnelles attendues de la transition politique en cours dans le pays. « Ma conviction est que la classe politique a un rôle de premier plan à jouer dans la promotion de notre jeune démocratie et une place centrale dans les réformes politiques et institutionnelles que nous attendons tous avec impatience », a reconnu le chef du gouvernement malien. Il faut souligner que cette rencontre intervient dans un contexte de défiance entre une partie de la classe politique et les autorités de la transition. L'emprise qu'exercent les militaires sur la transition ainsi que l'ampleur de la tâche consistant à organiser de front des élections, réformer la Constitution tout en faisant face à la propagation djihadiste ainsi qu'aux multiples maux du pays qui suscitent encore des interrogations sur la réalisation de cette promesse dans les temps.

À LIRE AUSSIMali : le Conseil national de transition fait déjà grincer des dents

Réformes politiques et institutionnelles

Pour le Premier ministre, les réformes politiques et institutionnelles ne doivent pas être le fait d'un effet de mode, mais « une nécessité » en raison de « l'obsolescence » observée dans les pra [...] Lire la suite