Mali : un coup d’État dans le coup d’État ?

·1 min de lecture
Le président N’Daw, au premier plan, sous le regard du vice-président Goïta (en uniforme), lors de sa cérémonie d’investiture le 25 septembre 2020. Le second vient de renverser le premier. 
Le président N’Daw, au premier plan, sous le regard du vice-président Goïta (en uniforme), lors de sa cérémonie d’investiture le 25 septembre 2020. Le second vient de renverser le premier.

Le 24 mai 2021, dans l'après-midi, le président malien de la transition, Bah N'Daw, ainsi que son Premier ministre Moctar Ouane ont été interpellés par des éléments des forces armées maliennes, puis conduits au camp militaire Soundiata Keïta de Kati, ce fameux camp qui s'est toujours trouvé au c?ur de tous les coups d'État au Mali.

Certains observateurs ont qualifié les faits de putsch, d'autres de simple discussion entre le couple exécutif et les membres de « l'ex »-Conseil national pour le salut du peuple (CNSP), officiellement dissout. Rappelons que le Mali vit une transition de 18 mois. Celle-ci a commencé avec le coup d'État du 18 août 2020 qui avait renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta. Des élections générales sont prévues début 2022, entre février et mars. La situation actuelle semble faire revenir le Mali au point de départ ; mais que s'est-il passé pour que nous en soyons là ?

À LIRE AUSSIMali : « Vers quelle forme de transition après le renversement d'IBK »

Le président N'Daw face aux colonels

Le 14 mai 2021, le Premier ministre Moctar Ouane avait remis la démission de son gouvernement au président Bah N'Daw, qui l'avait aussitôt reconduit à son poste, le chargeant d'entamer des discussions avec la classe politique, en vue de la formation du prochain gouvernement. Cette démarche avait été saluée, car elle venait rétablir le dialogue qui s'était rompu entre les nouvelles autorités et la classe politique depuis le coup d'État du 18 août 2020.

Le [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles