Mali : qui est Choguel Kokalla Maïga, Premier ministre de la transition ?

·1 min de lecture
Le choix de porter Choguel Maïga à la Primature ne fait pas l'unanimité. Sa mission s'annonce très délicate alors que la transition doit s'achever fin février 2022.
Le choix de porter Choguel Maïga à la Primature ne fait pas l'unanimité. Sa mission s'annonce très délicate alors que la transition doit s'achever fin février 2022.

Le nouveau Premier ministre de transition au Mali, Choguel Kokalla Maïga, est décrit comme un « animal politique » au parcours sinueux. Il vient d'être appelé par le nouveau président de la transition, le colonel Assimi Goïta, qu'il critiquait encore récemment à diriger le gouvernement d'un pays meurtri. Âgé de 63 ans, Choguel Kokalla Maïga a été nommé ce lundi par décret présidentiel par le colonel Assimi Goïta, lui-même investi chef de l'État quelques heures plus tôt, deux semaines après son deuxième coup d'État en neuf mois. Avec un groupe de colonels, Assimi Goïta a d'abord renversé le 18 août 2020 le président Ibrahim Boubacar Keïta, puis il a écarté le 24 mai le président et le Premier ministre de la transition censée ramener les civils au pouvoir début 2022.

À LIRE AUSSIChoguel Kokala Maïga : « IBK ne peut plus diriger le Mali »

Un acteur politique majeur et clivant

Fort d'une carrière de plus de 30 ans, Choguel Kokalla Maïga est un « animal politique », une personnalité « clivante », mais aussi, « qu'on le veuille ou non, un stratège », estime le rédacteur en chef du site d'information malien Benbere, Bokar Sangaré. D'ancien supporteur du dictateur Moussa Traoré (1968-1991), à l'allié des militaires aujourd'hui, Choguel Kokalla Maïga aura aussi soutenu et été le ministre du président Keïta avant d'en devenir un détracteur virulent.

Après avoir étudié les télécommunications en Union soviétique dans les années 1970, il a occupé divers postes à la Société [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles