Mali: la chaîne Joliba TV coupée pour deux mois par les autorités

© Jolibatv.com

La sanction a été notifiée ce jeudi 3 novembre aux dirigeants de Joliba TV News par la Haute autorité de la communication (HAC). Elle fait suite à la diffusion, le 30 septembre, d’un éditorial qui s’inquiétait des dangers menaçant la liberté d’expression dans le pays.

« Ce n’est pas une surprise pour nous, mais c’est à désespérer du pays », déplore, amer, un dirigeant de Joliba TV News. « Nous étions devenus la mauvaise conscience du régime, ils veulent nous abattre », poursuit ce journaliste, qui estime que la HAC est « aux ordres » et qu’elle « sert le pouvoir au lieu de défendre la profession et la liberté d’expression ». Le groupe prévoit de déposer un recours.

La sanction est lourde : la chaîne de télévision et sa page Facebook sont suspendues pour deux mois fermes. La radio du groupe Joliba reste autorisée à émettre, et la chaîne de télévision pourra théoriquement reprendre ses programmes début janvier, mais elle est désormais dans le collimateur des autorités.

Fin septembre, un éditorial de Joliba TV News appelait précisément la HAC à sortir de son silence face aux dangers menaçant la liberté d’expression au Mali. Des propos considérés comme des « manquements » par la HAC, qui reproche également à la chaîne l’utilisation d’« expressions à forte connotation péjorative » au sujet des autorités de transition.

Sollicitée par RFI sur cette décision, la HAC n’a pas donné suite.


Lire la suite sur RFI