Malgré la tuerie dans une école au Texas, Donald Trump se rend vendredi auprès du lobby des armes à feu

© AFP

L’ex-président des Etats-Unis se rendra vendredi à Houston (Texas) à la Convention annuelle de la National Rifle Association (NRA), la puissante organisation de soutien aux fabricants et utilisateurs d’armes à feu. Donald Trump rejoindra sur place les dirigeants du lobby en compagnie du gouverneur républicain du Texas, Greg Abott, ainsi que son ancien rival à la présidentielle de 2016, le sénateur conservateur texan Ted Cruz, tous deux hostiles à toute réglementation restrictive sur l’achat ou le port d’armes.

Lire aussi - Tuerie au Texas : que sait-on des auteurs des fusillades dans les écoles aux États-Unis ?

Après la tuerie de masse, mardi, dans l’école primaire de Uvalde, à mi-chemin de San Antonio et de la frontière mexicaine, qui a fait 21 morts dont 19 écoliers et deux enseignants, l’ex-président Trump a déclaré sur son réseau social, Truth Social, que « l'Amérique a besoin de vraies solutions et de vrai leadership en cette période, pas de politiciens et de considérations partisanes ».

Recul sous la pression de la NRA

Il y a quatre ans, après la fusillade du lycée de Parkland en Floride (17 morts), Donald Trump avait tenté de vouloir imposer davantage de contrôle sur la vente d’armes au feu aux Etats-Unis mais avait reculé sous la pression de la NRA et même ajouté qu’il vaudrait mieux « armer les enseignants » pour qu’ils puissent protéger leurs élèves en pareil cas.

Lire aussi - Fusillade au Texas : pourquoi Joe Biden n’a pas les moyens politiques de faire plier le lob...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles