Malgré les protestations de l'Atlético Madrid, "en termes de droit, le transfert d'Antoine Griezmann est fait", selon un agent de joueurs

franceinfo
Selon Jennifer Mendelewitsch, l'Atlético Madrid "peut faire des recours, mais ça va être compliqué" pour le club madrilène.

Le bras de fer continue entre l'Atlético Madrid et le FC Barcelone à propos d'Antoine Griezmann. Le transfert du Français a déclenché une guerre ouverte entre les deux clubs espagnols. En cause, le montant du transfert à 120 millions d'euros qui ne convient pas à la formation madrilène. Madrid reproche aux catalans d'avoir trouvé un accord avec Antoine Griezmann avant le 1er juillet lorsque sa clause libératoire était encore à 200 millions d'euros, avant de chuter à 120 millions. Pourtant, "en termes de droit, le transfert d'Antoine Griezmann est fait", a estimé sur franceinfo samedi 13 juillet Jennifer Mendelewitsch, agent de joueurs.

franceinfo: Comment les transferts fonctionnent-ils en Espagne ?

Jennifer Mendelewitsch : Il y a une clause libératoire, fixée dans le contrat de travail du joueur. C'est la règle en Espagne, c'est obligatoire alors que c'est interdit en France. Selon le processus, pour que le joueur soit libéré, il doit lui-même - ou en autorisant un tiers à le faire pour son compte - déposer les fonds correspondants à la clause libératoire auprès de la Ligue de football espagnole. Ensuite, une fois que tout est validé, la Ligue transfère les fonds au club vendeur.

L'Atlético Madrid est-il dans son droit ?

Il y a plusieurs choses. La première, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi