Malgré une propagation fulgurante du coronavirus, la Polynésie refuse de se confiner