Malgré la polémique autour de la campagne vaccinale, Macron gagne quatre points d'approbation

Jeanne Bulant avec AFP
·2 min de lecture
Le Premier ministre franças Jean Castex (g) et le président français Emmanuel Macron le 11 novembre 2020 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP
Le Premier ministre franças Jean Castex (g) et le président français Emmanuel Macron le 11 novembre 2020 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

L'approbation de l'action du président Emmanuel Macron augmente de quatre points en janvier, sur un mois, et celle du Premier ministre Jean Castex d'un point, selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé mardi.

Parmi les personnes interrogées, 45% répondent favorablement à la question "approuvez-vous ou n'approuvez-vous pas l'action d'Emmanuel Macron comme Président de la République" alors qu'une majorité d'entre eux (55%) répond toujours par la négative.

Si l'action du Premier ministre Jean Castex est encore approuvée par 41% des sondés (une hausse de 1 point), elle a toutefois connu une forte chute depuis septembre (55%), selon cette étude pour Paris Match et Sud Radio.

Jean Castex également en hausse

L'opinion des personnes consultées varie fortemment à propos de l'action du président d'un sujet à l'autre. Si 54% d'entre eux estiment qu'il "défend bien les intérêts de la France à l'étranger" (-1 point depuis décembre) et 43% qu'il "renouvelle la fonction présidentielle" (-1 point), seuls 33% (+1 point) le jugent encore "proche des préoccupations des Français".

Alors que la stratégie sur la campagne de vaccination s'est attirée les critiques de l'ensemble de la classe politique française et que les premiers candidats à l'élection présidentielle se sont manifestés, le RN demeure le parti qui "incarne le mieux l'opposition au président de la République" d'après 33% des sondés, suivi de LFI (25%), de LR (23%), de EELV (10%) et du PS (8%).

L'approbation de l'action du chef de l'Etat avait déjà connu une hausse en novembre (+8 points en un mois) à 46% et celle du Premier ministre Jean Castex, ancien "Monsieur déconfinement" du gouvernement, atteignait 41% (+1 point).

Le sondage a été effectué les 7 et 8 janvier 2021 par questionnaires autoadministrés en ligne, sur un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est de 1,4.

Article original publié sur BFMTV.com